persuasion

Dans mes réalisations en images de synthèse ou en retouche d’image, j’essaie toujours d’obtenir un résultat esthétique, une image attirante. Le résultat est donc le plus souvent une vision idéalisée qui ne correspondra jamais parfaitement avec la réalité du projet construit.

Cette réalité, en perpétuel changement, sera soumise aux aléas des conditions météorologiques, aux défauts de fabrication ou de mise en oeuvre ou encore aux agressions du temps qui passe.

Est-ce que réaliser une belle image d’un projet, une « vue d’artiste », peut être considérée comme une forme de manipulation ? A l’inverse, une photographie mal cadrée, sous-exposée et prise dans de mauvaises conditions constitue-t-elle une représentation plus juste, plus conforme à cette réalité insaisissable, que cette même image corrigée ?

Nous sommes tous influencés par l’image. L’image permet en effet de transmettre très rapidement une énorme quantité d’informations dont une majeure partie sans que le spectateur en soit conscient. Et contrairement aux paroles et aux écrits, l’image peut être directement interprétée par tout le monde, par toutes les couches de la population.

Passionné par l’image de synthèse et la retouche d’image, j’ai naturellement voulu savoir comment et pourquoi les réalisations visuelles influençaient le spectateur.

Pourquoi l’image est-elle si efficace ?