Enquête 2011 sur l’utilisation de la CAO et l’image de synthèse par les architectes

enquête 2011 sur l'utilisation de la CAO et de l'image de synthèse par les architectes

Un peu plus d’un après ma première enquête sur l’utilisation de la CAO et de l’image de synthèse par les architectes de la province de Liège, j’ai renouvelé l’expérience. Avec seulement 53 réponses sur plus de 1000 invitations à participer, les résultats de cette étude ne peuvent toujours pas être considérés comme représentatifs de la situation réelle des architectes.

Les architectes sont résolument passés à la CAO

Avec 90% de réponses positives, ce qui confirme les chiffres de 2010, l’utilisation intensive de la CAO est généralisée même si certains architectes continuent à préférer la bonne vieille table à dessin et les rotrings. Un seul répondant n’utilise pas du tout la CAO. Contrairement à ce qu’on pourrait croire, ce n’est pas une question de génération. En effet, à quelques rares exceptions près, tous les architectes ayant plus de 20 ans d’expérience professionnelle déclarent utiliser fréquemment l’outil CAO.

Quels sont les logiciels de CAO les plus employés

Parmi les logiciels de CAO les plus utilisés, Archicad conforte sa première place de 2010 et augmente même son taux d’utilisation avec 43%, tout comme SketchUp (41%) et VectorWorks (23,5%). On remarque par contre une baisse sensible de AllPlan (seulement 11% contre 18% en 2010) et d’AutoCAD (22% contre 27 en 2010).

Assez logiquement au vu de ses capacités réduites pour la production de plans 2D complexes, SketchUp n’est jamais utilisé seul. Il est par contre utilisé en combinaison avec tous les logiciels d’architecture même ceux qui sont très à l’aise avec la modélisation 3D comme Archicad. Cela confirme son utilisation lors des phases conceptuelles et sa position de logiciel complémentaire plutôt que concurrent des logiciels d’architecture et de CAO.

Parmi les répondants, nombreux sont ceux qui déclarent (suite…)

Recherche par image : Retrouvez l’origine de vos images sur Google

Où puis-je trouver plus d’informations sur ce bâtiment, sur cet aménagement intérieur, sur ce mobilier ou sur cet objet design ? Si beaucoup de sites web affichent des images de ces projets, ils ne publient pas systématiquement leur origine ni les détails concernant leur auteur, leur localisation, etc.

Sur quel site ai-je donc téléchargé cette image ? Y en a-t-il d’autres du même projet ? Qui est l’auteur du projet ? Au fil des années, j’ai accumulé à partir du web des milliers d’images et de photos que j’ai rassemblées sous forme d’un thésaurus d’images d’architecture et de design. Mais je n’ai pas pris le temps de noter pour chaque image son origine, l’adresse URL du site ou l’auteur de projet. Ces informations sont-elles perdues à jamais ? Sans doute pas ! En effet, il existe à présent un nouveau service Google très utile :

La recherche par image dans Google

(suite…)

8 filons pour réduire vos coûts en images de synthèse 3D

Comment réduire votre facture d'images de synthèse 3D

En tant que client, vous attendez le plus souvent une offre forfaitaire à vos demandes de prix pour des images de synthèse ou des animations 3D. Cela vous permet de budgétiser vos investissements et de pouvoir comparer les offres d’infographistes.

De son côté, une agence d’infographie 3D (ou un infographiste 3D freelance) tente d’évaluer au mieux le temps et les frais nécessaires pour la réalisation du projet. Elle doit vous faire une offre compétitive tout en dégageant des bénéfices suffisants pour payer ses collaborateurs et continuer à investir dans le matériel informatique, les logiciels, les composants réutilisables et la formation de son personnel.

 

Comment concilier les deux points de vue dans un partenariat « gagnant-gagnant » ?

La recette est simple :

  1. réduisez la charge de travail de votre infographiste 3D
  2. et surtout réduisez au maximum les risques que votre infographiste prend lorsqu’il vous fait une offre forfaitaire

Pour y parvenir, je vous dévoile…

8 filons pour faire baisser vos coûts en images 3D sans que votre infographiste 3D y perde sa chemise :

(suite…)

Les architectes se dirigent vers la visualisation temps réel

L’article qui suit a été publié en anglais par Gemma Battenbough sur le site Architecture & Design. Il est traduit et publié ici avec son aimable autorisation. Qu’en pensez-vous ?

La visualisation de Zaha Hadid pour la futuriste Dubai Opera House transmet son image de marque fluide. Image publiée avec la permission de Zaha Hadid Architects

Les architectes australiens mènent le monde en visualisation architecturale mais, selon un expert de passage, ce ne sont pas nécessairement les grosses firmes qui produisent le meilleur travail.

Les petites firmes sont les plus pionnières car elles tendent à être suffisamment agiles pour adopter très tôt les nouvelles technologies déclare un spécialiste Autodesk.

Une visualisation forte peut aussi aider les architectes à revendiquer des travaux à l’étranger en créant un pont qui passe outre les barrières culturelles, dit Chris Ruffo, senior design visualization manager chez Autodesk à Architecture & Design.

La différence entre une image de bonne qualité et une image médiocre, c’est la différence entre gagner ou perdre une affaire

Stephen Bowers, directeur associé de la firme Dyer de Londres, déclare qu’une image a (suite…)

L’estimation de prix d’une image de synthèse d’architecture – 8/7+1 – Estimer le prix de réalisation

Fixer un prix pour un travail... Un exercice d\'équilibre

Voici le dernier article de cette série consacré à l’estimation de prix d’une image de synthèse d’architecture. Si vous avez manqué les articles précédent, je vous conseille de lire tout d’abord le premier article.

Fixer un prix pour la réalisation d’une image de synthèse d’architecture est un exercice d’équilibriste. Vous devez tenir compte de 2 critères distincts (et rarement complémentaires) :

(suite…)

L’estimation de prix d’une image de synthèse d’architecture – 7/7+1
Droits de l’image et livraison

Quel mode de livraison pour votre travail ?

Nous voici (presque) au terme de cette série d’articles consacrés à l’estimation de prix d’une image de synthèse d’architecture. Si vous avez manqué les articles précédent, je vous conseille de lire tout d’abord le premier article.

Après réflexion, j’ai décidé d’ajouter un nouvel article à cette liste. Cet article sera dédié intégralement à la question du prix des images. Il y aura donc finalement 8 articles dans cette série.

Avant de conclure, il me reste à aborder…

L’utilisation des images

Les droits de l’image

N’étant pas juriste, je vous renvoie aux sites compétents dans ce domaine.

  • Droit à l’image par Pascal Alix, Avocat à la cour, sur Virtualegis
  • Droit d’auteur, droit à l’image, règles d’utilisation et règles d’usage sur bepub.com

Rappelez-vous simplement que les droits qui ne sont pas cédés à votre client par contrat restent votre propriété. Je vous renvoie au texte publié sur Virtualegis pour démêler ce qui concerne le travail sur des oeuvres collectives ou de collaboration.

(suite…)