Principes de base de la modélisation 3D dans Sketchup

Date de dernière mise à jour : 17 avril 2016

Principes de fonctionnement de SketchUp

modele-sketchup-surfacique-faces-creux

Un logiciel de modélisation 3D surfacique polygonal

Les modèles SketchUp sont composés de lignes et de faces. Ils sont toujours creux. Néanmoins, depuis la version 8, la notion de solide est apparue. Les outils Solides permettent désormais de réaliser des opérations booléennes (union, soustraction, intersection, etc.) à partir de groupes solides ou de composants solides. Pour être considéré comme solide, un groupe ou un composant doit cependant respecter des critères stricts.

Un logiciel de modélisation 3D non paramétrique

Dans SketchUp, vous n’êtes pas limité à la création de murs, de dalles, de toitures… Vous dessinez des arêtes qui, lorsqu’elles se touchent aux extrémités en un contour fermé et lorsqu’elles sont situées dans le même plan, créent automatiquement une face. Certains outils comme les outils Rectangle, Cercle ou Polygone permettent de créer rapidement des faces. Vous pouvez ensuite donner du volume à ces faces à l’aide de l’outil Pousser/Tirer, la « star » de SketchUp, ou d’autres outils et plugins.

Mais, les lignes (ou arêtes) et les faces « collent » ensemble !?

Effectivement, une fois que vous avez dessiné une forme, le modèle peut ensuite être déformé en déplaçant ou en faisant pivoter des arêtes, des sélections d’arêtes, de faces ou simplement des extrémités. Dans SketchUp, les arêtes et les faces « collent » les unes aux autres. Il est ainsi possible d’allonger ou de déformer un rectangle en déplaçant une de ses arêtes ou une de ses extrémités. Pour dissocier des arêtes et des faces du reste du modèle, vous devez en faire un groupe ou un composant (voir ci-après).
Depuis SketchUp 7, il est possible de créer des composants dynamiques avec la version Pro. Ces composants dynamique constituent un premier pas vers la modélisation paramétrique et permettent notamment le dimensionnement à partir de valeurs données par l’utilisateur, la copie automatique de sous-composants, la contrainte dimensionnelle ou encore des effets d’animation d’un clic de souris.

Retour à la page de présentation de SketchUp >>>