marketing

Dans mes réalisations en images de synthèse ou en retouche d’image, j’essaie toujours d’obtenir un résultat esthétique, une image attirante. Le résultat est donc le plus souvent une vision idéalisée qui ne correspondra jamais parfaitement avec la réalité du projet construit.

Cette réalité, en perpétuel changement, sera soumise aux aléas des conditions météorologiques, aux défauts de fabrication ou de mise en oeuvre ou encore aux agressions du temps qui passe.

Est-ce que réaliser une belle image d’un projet, une « vue d’artiste », peut être considérée comme une forme de manipulation ? A l’inverse, une photographie mal cadrée, sous-exposée et prise dans de mauvaises conditions constitue-t-elle une représentation plus juste, plus conforme à cette réalité insaisissable, que cette même image corrigée ?

Nous sommes tous influencés par l’image. L’image permet en effet de transmettre très rapidement une énorme quantité d’informations dont une majeure partie sans que le spectateur en soit conscient. Et contrairement aux paroles et aux écrits, l’image peut être directement interprétée par tout le monde, par toutes les couches de la population.

Passionné par l’image de synthèse et la retouche d’image, j’ai naturellement voulu savoir comment et pourquoi les réalisations visuelles influençaient le spectateur.

Pourquoi l’image est-elle si efficace ?

Le marché de l’immobilier se porte bien, merci! Les habitations en Wallonie sont surévaluées de plus de 10% par rapport à leur valeur réelle et la vente d’une maison peut donc rapporter gros. Encore faut-il attirer l’attention des acheteurs potentiels… Et là, je n’en crois pas mes yeux en visitant le premier site immobilier belge: certains vendeurs proposent des villas à plus de 550.000€ et ne se donnent même pas la peine d’afficher ne fut-ce qu’une seule photo du bien.

Les informations véhiculées par une visite virtuelle interactive en images de synthèse sont-elles assimilées plus rapidement et pour plus longtemps que par le biais d’images fixes ou même d’une animation linéaire telle qu’un film ou une vidéo?

C’est ce que je pense… et voici mes arguments:

Une visite virtuelle interactive peut combiner les moyens de transmettre l’information:

  • images fixes;
  • textes;
  • sons et musique;
  • réalité virtuelle (QuickTime VR, VRML, etc.).

Quels sont ses avantages sur les images fixes ou sur les animations linéaires (film/vidéo)?

Et comment! Mais peut-être pensez-vous que je prêche pour ma paroisse… Et vous auriez en partie raison.

N’empêche! Lorsqu’ils ont besoin d’une information, d’un service ou d’un produit, de plus en plus de gens commencent par chercher des renseignements sur Internet. Ce sera le plus souvent au moyen d’un moteur de recherche tel que Google ou Yahoo. Pour beaucoup de ces internautes, si vous n’existez pas sur Internet, vous n’existez pas tout court!

Mais voyons comment vous pouvez utiliser les possibilités de votre (futur) site Internet.

Non! Je ne veux pas parler de votre carte d’identité … Je veux parler de l’ensemble des documents que vous rendez public et bien plus. N’allez surtout pas croire que seuls vos documents visuels sont importants.