3D Studio Max 2010 – Premières (bonnes) impressions

Dernière mise à jour le 29 novembre 2009

3D Studio Max 2010 est arrivé

Cela fait seulement quelques mois que j’utilise 3D Studio Max 2009 en production que voilà la version 2010 qui débarque avec son lot d’améliorations et de nouveautés.

Je ne vais pas vous présenter dans le détail toutes les nouvelles fonctionnalités de 3D Studio Max 2010. Comme la toute grande majorité des utilisateurs, je n’utilise qu’une fraction des possibilités offertes par 3DS Max. Cependant, en ma qualité d’infographiste d’architecture, plusieurs améliorations ont attiré mon attention :

Au niveau du viewport, Review 3
Tirant parti de l’accélération matérielle du GPU de la carte graphique, il est à présent possible d’afficher des ombres douces ainsi que l’ambient occlusion et surtout le contrôle d’exposition photographique de mental ray. Cette prévisualisation en temps réel permet de configurer très rapidement l’éclairage de scènes tant extérieures qu’intérieures.

Un tout nouveau explorateur de matériaux
Avec Material Explorer, nous sommes enfin libéré de la limite des 24 matériaux affichables simultanément dans l’éditeur de matériaux. Il est ainsi plus simple et plus rapide de gérer l’ensemble des matériaux d’une scène. A partir de cette interface, on peut également voir quels objets utilisent chaque matériau, quelles textures sont utilisées par chaque matériau, etc.

Le modifier ProOptimizer
Plus efficace que le modifier Optimize, ProOptimizer offre une qualité de réduction polygonale généralement comparable ou supérieure au modifier MultiRes mais avec un avantage de poids ! ProOptimizer respecte en effet les coordonnées de mapping appliquées au maillage. Mais ne jetez pas les deux autres solutions aux oubliettes, elles donnent parfois de meilleurs résultats lorsque les coordonnées de mapping ne doivent pas être conservées.
Les Graphite Modeling Tools
Pour les adeptes de la modélisation polygonale (une méthode très puissante et flexible), les Graphite Modeling Tools faciliteront grandement le travail. Rassemblant tous les outils de poly-modeling existants et de nombreuses nouveautés au sein d’une « ribbon bar » à laquelle je dois encore m’habituer. Parmi les nouveaux outils, Flow Connect permet notamment d’augmenter la densité d’un maillage (et donc le niveau de détail) tout en conservant la courbure du maillage d’origine.

Quadify Mesh
Pour ceux qui importent leurs maillage depuis un autre logiciel de CAO, le modifier Quadify Mesh va enfin vous permettre d’arrondir les angles proprement. Quadify Mesh applique une subdivision quadrilatérale à n’importe quel objet. Cela permet ensuite l’application du modifier MeshSmooth sur l’objet. Vous n’avez qu’a tester en appliquant MeshSmooth sans Quadify Mesh sur un maillage importé pour vous rendre compte de l’amélioration. Mais attention au grand nombre de faces créées par cet outil.
L’outil Containers
Plus souple et plus puissant que les XREF, l’outil Containers permet de gérer des scènes complexes et de travailler en équipe sur une même scène. Containers permet de regrouper une série d’éléments de la scène. Ce container peut ensuite être sauvegardé puis édité séparément. Si une scène comporte de nombreux Containers, vous pouvez alléger la scène en déchargeant les Containers inutiles. Moins de faces à gérer pour l’affichage, moins de mémoire vive utilisée, réduction du nombre d’éléments de la scène… les avantages sont nombreux !
Attention, comme avec les XREF, le travail collaboratif à l’aide de Containers nécessite le respect de règles strictes pour éviter la perte de données.
xView, un nouvel outil de diagnostique au chevet de votre maillage
Si votre maillage présente des défauts (vertex ou faces coplanaires, chevauchement d’UV, etc.), xView vous aide à les diagnostiquer en affichant graphiquement la zone erronée ainsi qu’un texte détaillant le problème.
Import/Export avec AutoCAD 2010
3D Studio Max 2010 permet bien entendu les échanges avec AutoCAD 2010. Celui-ci dispose d’ailleurs d’un nouvel outil, Free-Form Design, qui permet de modéliser un mesh (maillage) complexe comme dans 3D Studio Max. Dans AutoCAD 2010, il est possible de convertir à tout moment un mesh en solide ACIS.
Quelques améliorations dans Mental Ray également
Et notamment le multi-map shader qui permet de faire varier couleurs ou textures de façon aléatoire ou selon le Object ID ou le Material ID.
Mental Mill pour la création et le partage de shaders mental ray
Cet outil installé séparément permet notamment la création de shaders avec un affichage en temps réel.

Les changements sont bien plus nombreux mais il y en a un qui va vous sauter aux yeux ! L’interface de 3D Studio Max 2010 est effectivement entièrement repensée… et je vous avoue que j’ai un peu de mal à m’y habituer.

Conclusion

Contrairement à la version 2008 que j’ai complètement zappée à cause de la lenteur affligeante de la sélection d’objets par nom, je crois que je vais m’investir très tôt dans l’apprentissage des nouvelles fonctionnalités de 3D Studio Max 2010. Quant à son utilisation en production… Tout dépendra de la compatibilité ou de la disponibilité des mises à jour des différents plugins que j’utilise. Et de ce côté, ce n’est habituellement pas la joie… Wait (and wait and wait) and see !

Catégories : Infographie 3D

2 commentaires

Laurent Brixius · 11 mai 2009 à 2:51

Bonjour Panam,

Aucun de ces 2 logiciels ne sont des logiciels conçus pour les architectes. Je déconseillerais donc leur utilisation à un architecte professionnel.

Cela dit, ils devraient convenir pour l’utilisation que vous prévoyez. Une autre solution, gratuite celle-là, serait d’expérimenter la version gratuite de Sketchup. Sketchup est très intuitif, facile à apprendre et devrait parfaitement convenir à vos besoins. Il bénéficie en outre d’une communauté d’utilisateurs très dynamique qui pourront vous aider en cas de besoin.

Vous trouverez sur le blog d’ARCH’image une série d’articles consacrés à Sketchup.

Panam · 11 mai 2009 à 2:33

Bonjour,

Merci par avance pour votre aide. J’ai lu votre article sur les logiciels d’architecture 3D mais je n’y ai pas trouvée ma réponse, même si j’ai bien compris qu’il n’existe pas un logiciel parfait.

Sauriez-vous m’aider à choisir quel logiciel acheter ? J’ai les cotes d’une maison, pris les mesures. Je souhaiterai en faire un plan, et rentrer ensuite les mesures de mes meubles pour en simuler l’intérieur, voire si tout rentrerait, quel en serait le rendu etc…

Perso j’ai retenu 2 logiciels, mais je ne sais pas s’ils sont « abordables » pour des novices : Architecte 3D Gold et 3D Architecte pro CAD.

Sinon sauriez-vous m’en conseiller un (pas un ou les meubles sont à choisir dans leur banque de données seulement).

Encore merci par avance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.