Batibouw 2007: la dernière réalisation d’ARCH’image en réalité virtuelle sur le stand du Service Fédéral Intérieur belge (Palais 3 – Stand 3515)

Ce jeudi 22 février sera le grand jour de l’inauguration de la Maison Virtuelle 2.0: une visite interactive en images de synthèse ayant pour objectif de sensibiliser le public à la prévention des cambriolages et des incendies pour leur habitation.

affiche du projet Maison Virtuelle 2.0

Vous aurez l’occasion de découvrir de nombreux conseils pour protéger votre maison en naviguant d’un point de vue panoramique à l’autre et en cliquant sur les points sensibles à protéger. Ce sera également l’occasion de découvrir les possibilités de la réalité virtuelle intégrée dans un site web pour transmettre des informations au bon moment et de façon ludique.

Le projet est composé de plusieurs points de vue en Quicktime VR dans lesquels vous pouvez cliquer sur des zones sensibles pour être redirigé soit vers un autre point de vue à 360°, soit vers une page présentant les différentes méthodes pour protéger un local spécifique ou encore vers une fiche technique.

J’ai déjà détaillé dans un précédent article les avantages des visites virtuelles en images de synthèse pour transmettre de l’information de manière plus efficace qu’un texte, une image fixe ou même une vidéo.

Le projet devrait, à terme, être intégré au site web du Service Public Fédéral Intérieur de Belgique. Il sera composé de la version 3D nécessitant une connexion Internet rapide et d’une version « light » allant directement à l’essentiel et accessible aux connexions plus lentes, aux personnes souffrant d’un handicap les empêchant de profiter de la version 3D ou encore aux gens pressés qui veulent accéder directement à l’information. Je ne manquerai pas de vous l’annoncer. Ce sera l’occasion de sensibiliser un public beaucoup plus large aux différents moyens d’ « Habiter en sécurité ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.