photoréalisme

Il suffit de surfer sur les sites consacrés à l’image de synthèse d’architecture pour s’en convaincre… le photoréalisme est partout. Grâce aux logiciels mais surtout grâce aux matériels de plus en plus performants qui permettent aux images de synthèse d’approcher la réalité avec des temps de calcul (presque) raisonnables. Mais a-t-on réellement besoin du photoréalisme pour présenter des projets d’architecture?

Avouerie d'Anthisnes - Brassine

Avouerie d’Anthisnes – La Brassine – Atelier d’architecture Alain Delchef

Contrairement à ce que certains pourraient croire, il n’existe pas de bouton « sors-moi une image de haute qualité de mon projet d’architecture ». L’image de synthèse que vous voyez ci-dessous est le résultat de nombreuses étapes (et heures) de travail. Client: Century 21 Bureau Blavier - Architecte: Atelier d'architecture Etienne Maréchal et Associés

Client: Century 21 Bureau Blavier – Architecte: Atelier d’architecture Etienne Maréchal et Associés

Si vous avez envie de savoir comment on passe d’un jeu de plans d’architecte en deux dimensions à une image comme celle ci-dessus, suivez le guide et découvrez le processus fascinant de l’infographie 3D d’architecture

Indépendance par rapport à un logiciel d’images de synthèse, calcul spectral de la lumière (type HDR), matériaux complexes et physiquement corrects, illumination globale totale (avec caustiques, translucidité, sss), modèle de caméra réaliste et bien plus. Il serait parfait s’il n’était si lent et si cher (995$ pour 4 processeurs). Voyons cela de plus près…