Maxwell Render

La toute nouvelle version du moteur de rendu photo-réaliste Maxwell Render apporte des nouveautés très attendues.

Au menu:

  • un système de déplacement révolutionnaire
  • l’utilisation d’instances pour économiser la mémoire
  • une amélioration sensible des performances pour la version 64 bits et pour la phase de voxelisation
  • de nombreuses corrections de bugs
  • le Motion Blur fait son grand retour
  • et bien d’autres

image réalisée avec Maxwell Render 1.6

La nouvelle version du moteur de rendu de Next Limit, Maxwell Render, vient d’être mis à la disposition des clients existants depuis ce mercredi 23 mai 2007. Autant vous dire que les 3 serveurs de l’éditeur ont été saturés. Je n’entrerai pas dans les détails pour vous présenter tous les changements. Je ne vous donne qu’une première impression par rapport à une utilisation dans le domaine de l’infographie 3D d’architecture.

Ceux qui travaillent dans le domaine de l’infographie d’architecture vont être ravis d’apprendre la disponibilités de plusieurs nouvelles fonctionnalités qui seront bientôt disponibles dans la version 1.5 du moteur de rendu photo-réaliste Maxwell Render.

Et les détenteurs de licences seront enchantés de découvrir la nouvelles stratégie de commercialisation de Next Limit, l’éditeur du logiciel.

Indépendance par rapport à un logiciel d’images de synthèse, calcul spectral de la lumière (type HDR), matériaux complexes et physiquement corrects, illumination globale totale (avec caustiques, translucidité, sss), modèle de caméra réaliste et bien plus. Il serait parfait s’il n’était si lent et si cher (995$ pour 4 processeurs). Voyons cela de plus près…