Infographie 3D

En infographie d’architecture, il est parfois plus judicieux d’intégrer un projet en images de synthèse dans un fond photographique que de modéliser tout l’environnement en 3D. Mais quels sont les règles à suivre pour les prises de vues?

Localisation géographique, position par rapport au projet, orientation du projet, date et heure… Vous aurez besoin de toutes ces informations pour reconstituer les conditions de prise de vue dans votre logiciel d’infographie 3D favoris.

Calculer une image de synthèse ne représente qu’une infime partie du travail d’un infographiste 3D. Lorsque vous travaillez sur des scènes 3D complexes, il devient indispensable de gérer efficacement l’ensemble de ses composants.

Dans ces conditions, pouvoir identifier et sélectionner rapidement un objet spécifique ou une série d’objets similaires est un « must » mais… Comment s’y prendre?

Les informations véhiculées par une visite virtuelle interactive en images de synthèse sont-elles assimilées plus rapidement et pour plus longtemps que par le biais d’images fixes ou même d’une animation linéaire telle qu’un film ou une vidéo?

C’est ce que je pense… et voici mes arguments:

Une visite virtuelle interactive peut combiner les moyens de transmettre l’information:

  • images fixes;
  • textes;
  • sons et musique;
  • réalité virtuelle (QuickTime VR, VRML, etc.).

Quels sont ses avantages sur les images fixes ou sur les animations linéaires (film/vidéo)?

Il suffit de surfer sur les sites consacrés à l’image de synthèse d’architecture pour s’en convaincre… le photoréalisme est partout. Grâce aux logiciels mais surtout grâce aux matériels de plus en plus performants qui permettent aux images de synthèse d’approcher la réalité avec des temps de calcul (presque) raisonnables. Mais a-t-on réellement besoin du photoréalisme pour présenter des projets d’architecture?

Avouerie d'Anthisnes - Brassine

Avouerie d’Anthisnes – La Brassine – Atelier d’architecture Alain Delchef

Combien de clients sont surpris et parfois déçus lorsqu’ils découvrent leur projet construit? Combien demandent des modifications du projet en cours de chantier, entraînant surcoûts, retards et mécontentements de toutes les parties?

Pourquoi?

La réponse la plus vraisemblable est qu’ils n’ont tout simplement pas compris le projet. Ils n’ont pas pu s’en faire une image mentale claire sur base des croquis et plans techniques présentés!