astuces

Au fil des années, j’ai développé une bibliothèque de composants 3D et de textures très importante. Dernièrement, afin d’optimiser mes méthodes de travail, j’ai entrepris de renommer la totalité de mes fichiers afin que leur nom soit significatif et me donne directement une indication des caractéristiques du contenu tout en permettant un tri logique. Mauvaise surprise en ouvrant un dossier très important en cours: mes textures n’apparaissent plus dans l’Editeur de Matériaux ou sur mes objets 3D.

En effet, lorsque vous appliquez une texture dans un matériau, vous ne spécifiez que le chemin d’accès et le nom du fichier de texture: celui-ci reste à son emplacement. Si vous renommez ce fichier de texture, le logiciel ne parvient plus à le retrouver lorsqu’il charge la scène qui y fait appel. Panique à bord.

Oui ! Il existe des alternatives à beaucoup de logiciels commerciaux financièrement inaccessibles ou aux logiciels téléchargés illégalement. Voici les logiciels libres ou open source.

PRINCIPES

  • Accès libre code source : cela permet aux programmeurs d’adapter le logiciel à leurs besoins
  • Distribution libre : vous pouvez distribuer gratuitement ou contre paiement le logiciel
  • Modifications et publication du résultat modifié libre

SOUVENT GRATUIT (et ça ne gâche rien)

Cherchant depuis quelques temps une alternative économique au logiciel AcDSee pour mes clients, j’ai découvert récemment XnView, un logiciel gratuit pour une utilisation privée non commerciale, pour l’éducation, ainsi que pour les organismes à but non lucratif. Il est développé par Pierre-Emmanuel Gougelet. S’il vous permet de visualiser environ 400 formats de fichiers graphiques et de les convertir vers une cinquantaine de formats, c’est surtout sa capacité à afficher les images d’un répertoire sous forme de vignettes qui a éveillé mon intérêt. Mais c’est très loin d’être la seule perle de ce logiciel. Voici quelques exemples:

Ré-édité le 27 avril 2008 suite au changement des liens qui sont à nouveau fonctionnels

Pour ceux qui travaillent comme nous dans le domaine de l’infographie 3D d’architecture, la conversion d’une couleur RAL en ses différentes composantes RGB (utilisées par les logiciels d’infographie comme Photoshop) est essentiel. Elle peut être intéressante également pour tous les architectes et bâtisseurs soucieux de montrer précisément la teinte d’un ouvrage dans leurs élévations ou leurs plans.

Voici une page web très pratique pour effectuer très rapidement cette manipulation…