Où trouver des matières SketchUp de qualité
Et comment les créer vous-même

ou trouver des matières SketchUp de qualité ?
Lors de mes formations à SketchUp, une question revient systématiquement :

Où trouver des textures / des matières SketchUp de qualité ?

Au vu du nombre limité et, il faut bien l’avouer, de la piètre qualité des collections de matières installées avec SketchUp, cette question est on ne peut plus pertinente ! Et, pour ceux qui se poseraient la question, investir dans une licence de SketchUp Pro n’apporte aucun bénéfice à ce niveau.

Télécharger des matières SketchUp toutes faites sur le web

Si vous cherchez des matières SketchUp toutes faites au format SKM, consultez le site www.polantis.com qui dispose d’une rubrique consacrée aux textures dont beaucoup si pas toutes sont disponibles au format SKM et donc déjà dimensionnées. Ce site est gratuit tant que vous ne dépassez pas 3 téléchargements par 24h.
Oui, d’autres collections de matières sont disponibles sur Internet, notamment dans la 3D Warehouse de SketchUp (anciennement Banque d’images 3D). Mais elles sont peu nombreuses et limitées. De même, vous pouvez récupérer les matières utilisées dans n’importe quel modèle SketchUp mais cela prend du temps et il est impossible d’évaluer la qualité de ces matières sans télécharger le modèle au préalable.

Créez vos propres matières SketchUp

En général, la solution la plus adaptée consiste à créer vous-même vos propres matières SketchUp, que ce soit à partir …

  • de vos propres photos,
  • d’images dénichées sur le web
  • de collections de textures que vous pouvez acheter auprès de sites web / d’entreprises commerciales.

Vous n’avez pas le temps ou les compétences techniques pour créer vos matières SketchUp ? Il est toujours possible de demander à un expert SketchUp de les réaliser pour vous.

De quoi avez-vous besoin pour créer vos propres matières SketchUp

Vous avez besoin de deux choses pour créer vos matières SketchUp :

  1. des textures répétables ;
  2. des informations sur les matériaux à représenter (dimensions, teinte).

Bien choisir vos images de textures

Pour être utilisables pour créer des matières SketchUp (et c’est valable également pour d’autres logiciels), les images doivent répondre à certaines exigences :

Exigences visuelles
Les images doivent éviter les défauts suivants :
  • image non répétable – une image répétable est une image qui, une fois répétée plusieurs fois, que ces soit sur la largeur ou la hauteur, présente une continuité telle que la distinction entre les images répétées soit invisible. Une image est considérée comme non-répétable lorsqu’un raccord (joint) est visible (et non souhaité) à l’endroit où les images répétées se touchent. Une image peut généralement être rendue répétable à l’aide d’un logiciel de retouche d’image mais cela peut représenter plusieurs heures de travail.
  • effet de vignettage et/ou contrastes importants dans l’image – un contraste trop important dans la forme des éléments visibles (ex : moellons) ou dans les teintes des éléments (ex : briques « baroques » aux couleurs très variées) provoque un effet de « papier peint », même si le raccord entre les images n’est pas visible. Cet effet peut être atténué en utilisant des images montrant une beaucoup plus grande surface et donc un plus grand nombre d’éléments au prix d’une résolution d’image plus élevée et donc d’une taille de fichier plus importante.
  • effet de barillet ou de coussinet – des déformations dues à l’objectif lors de la prise de vue qui peuvent généralement être corrigées à l’aide d’un logiciel de retouche d’image.
  • résolution d’image trop élevée – chaque matière et texture utilisée faisant partie du modèle SketchUp, l’utilisation d’image en haute résolution (nombre de pixels) augmente sensiblement la taille du fichier SketchUp (.skp). Il est très facile de réduire la résolution d’une image à l’aide d’un logiciel de retouche d’image ou simplement d’une visionneuse améliorée comme XnView. Pour SketchUp, une résolution de 512 pixels de large est généralement suffisante. Des matières présentant peu de contrastes pourront se contenter de moins tandis que des matières très contrastées, comme un mur de briques de teintes très variées, nécessiteront des résolution parfois largement supérieures à 1024 pixels.
  • résolution d’image trop basse – ces images présentent une pixellisation importante (on voit distinctement les points qui composent l’image). Augmenter leur résolution n’apportera pas d’amélioration. Ces images sont donc inutilisables.
  • artéfacts de compression – l’utilisation d’un format d’image compressé avec perte de qualité, comme le format JPEG (.jpg) entraîne des défauts visuels, appelés artéfacts, qui augmentent en fonction du taux de compression utilisé.
  • effet de perspective dans l’image – lorsque l’effet de perspective n’est pas trop important, il peut être corrigé à l’aide d’un logiciel de retouche d’image ou même avec SketchUp.
Les images doivent être dans un format utilisable par SketchUp
SketchUp est capable d’importer les formats d’image suivants :

  • JPEG (.jpg) – Le format JPEG est un format d’image compressé avec perte de qualité. Il est généralement conseillé pour des images contenant une grande variation de couleurs comme une photo.
  • PNG – Le format PNG est un format compressé sans perte de qualité. Il est généralement plus lourd que le format JPEG sauf lorsque l’image contient de grandes surfaces de même couleur comme un logo ou un plan.
  • PSD
  • TIFF
  • TGA
  • BMP – non compressé, ce format d’image est le plus lourd et devrait donc être évité.

Dimensions

Il est indispensable de connaître les dimensions réelles (ou tout du moins plausibles) de la surface visible sur l’image. Des dimensions incorrectes peuvent nuire fortement au réalisme du modèle SketchUp ou, pire encore, induire le client ou le spectateur en erreur dans son appréciation des proportions et de l’impact du projet.

Où trouver des textures

La solution la plus évidente est de photographier vous-même les matériaux que vous souhaitez utiliser comme matière dans votre modèle SketchUp. Mais il est souvent plus rapide d’utiliser des images ou photos disponibles sur le web. Ces images et photos peuvent être classées en deux catégories : les images gratuites et les images payantes. Les images disponibles gratuitement ne répondent cependant pas toujours aux exigences de qualité indiqués dans Choisir vos images de textures.

Pour trouver votre bonheur, je vous invite à consulter la liste impressionnante publiée sur le site SketchUp for Landscapes de John Pacyga. Pour des textures gratuites, ne manquez pas le site SketchUp Textures qui dispose d’une mine de textures gratuites de très bonne qualité. Un des sites payants (mais à prix très doux) auquel je fais le plus appel est www.cgtextures.com.

Les fabricants de briques, de tuiles ou d’autres matériaux de construction sont de plus en plus nombreux à proposer le téléchargement gratuit de photos, généralement répétables, de leur matériaux. Profitez-en !

Peut-on utiliser des images trouvée sur un site web ?

Sauf mention contraire, les images publiées sur un site web sont automatiquement protégées par le droit d’auteur / copyright. Avant d’utiliser une telle image, mieux vaut prendre contact avec le propriétaire du site web pour demander son autorisation. Sur un site comme Flickr, vérifiez les droits de licence accordés par l’auteur avant d’utiliser une photographie publiée.

Conclusion

Si les collections de matières au format .SKM de SketchUp sont rares, il est relativement simple de créer vos propres matières à partir d’images de textures répétables que vous pouvez trouver gratuitement ou acheter sur Internet. Même si cela vous demandera un peu plus de temps et d’efforts que d’utiliser une matière toute faite, vos propres matières seront probablement beaucoup plus adaptées à vos besoins spécifiques alors… Partez à la recherche des textures dont vous avez besoin et à vous les collections de matières SketchUp de qualité !


Vous ne trouvez pas les matières SketchUp que vous cherchez ?

ARCH’image réalise pour vous des
collections de matières SketchUp parfaitement optimisées.

2 commentaires


  1. oui … bidouiller ces propres matières est bien plus efficace … c’est le seul moyen selon moi d’exprimer ce que l’on veut faire passer. Merci pour ton analyse et la mise sous texte … j’aurais bien du mal à l’expliquer et tu me donnes des astuces comme toujours. A bientôt, jean denis

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *