Le storyboard – Un peu de préparation pour de gros gains de temps et d’argent

Bref historique du storyboard

storyboard d'une animation pour le projet Virtual House du SPF intérieur

Développé dans sa forme actuelle pour le dessin animé par le Walt Disney Studio au début des années 1930, le storyboard a peu a peu pénétré d’autres domaines comme la réalisation de films tranditionnels, le théâtre ou la publicité.

Si son utilisation est à présent généralisée dans le milieu du cinéma, le storyboard a sa place dans le domaine de l’infographie 3D, pour la production de films d’animation bien sûr mais aussi pour la réalisation d’images de synthèse fixes ou même pour la modélisation 3D seule.

Raconter une histoire en images

Le storyboard, parfois appelé Scénarimage en français, est une sorte de bande dessinée d’un projet. Il est généralement utilisé en pré-production afin de planifier le tournage, de tester l’impact émotionnel de l’histoire et de programmer les effets spéciaux.

Le storyboard est constitué d’une suite d’images fixes accompagnées d’informations textuelles. Pour la réalisation d’un film, chaque image représentera un plan d’une scène avec les angles de vue choisis, avec parfois des indications de mouvements ou de transition. Les informations textuelles concerneront les dialogues, le timing, la musique, les bruitages et toute information utile lors de la réalisation.

Avantages du storyboard

Si le storyboard nécessite un peu de temps pour dessiner ou modéliser chaque plan, il permet au final d’économiser beaucoup de temps. Pour la réalisation d’un film, le storyboard permet notamment de visualiser chaque scène et d’identifier les problèmes potentiels bien avant le tournage. Ce processus de test et d’édition permet d’éviter au maximum les scènes coupées au montage, ce qui permet d’importantes économies de temps et d’argent. Quel que soit le salaire du dessinateur chargé du storyboard, il ne sera pas comparable au coût d’une équipe de tournage ou d’un studio de post-production.

storyboard-vh1_1

Le storyboard, un outil essentiel pour l’infographiste 3D

Même si vous n’êtes pas impliqué dans la réalisation d’un film d’animation à grand budget comme Avatar ou Le Seigneur des anneaux, la production d’animations ou d’images fixes photo-réalistes se compte en jours ou en semaines de travail.

Bénéfices du storyboard pour l’infographiste 3D

La production d’images photo-réalistes devient vite un processus extrêmement long lorsque vous modélisez et texturez chaque objet de votre scène dans les moindes détails. Mais est-ce réellement nécessaire ?

Grâce à l’utilisation d’un storyboard, vous pouvez réduire le temps de modélisation et de texturage en identifiant :

  • les objets situés à l’arrière-plan ;
  • les objets qui ne seront pas visibles sur les points de vue sélectionnés – attention néanmoins aux objets visibles par réflexion ou qui portent ombre sur la partie visible du modèle ;
  • les objets qui ne seront visibles que quelques dixièmes de seconde ou ceux auxquels sera appliqué un effet de Motion blur ;
  • ou encore les objets qui seront dans la pénombre.

Avec le storyboard, vous pouvez donc déterminer le niveau de détail nécessaire pour la modélisation et le texturage de chaque objet de la scène. Un storyboard vous permet également d’évaluer (et de revoir éventuellement) les mouvements de caméra et d’objets avant de lancer de longs calculs de rendu en haute qualité. Enfin, le storyboard donne à une équipe une base de discussion et une vision globale du projet et du résultat souhaité.

SketchUp pour la réalisation de storyboards

Si l’utilisation de storyboard sous forme de dessin permet d’économiser beaucoup de temps, pour la réalisation de films, où le choix des angles de vue est essentiel, la création de storyboard en 3D peut vite s’avérer un atout.

Et dans ce domaine, SketchUp, grâce à sa souplesse et sa facilité d’emploi, constitue un outil parfaitement adapté, particulièrement si on lui adjoint le plugin Advanced Camera Tool et la bibliothèque de composants Film & Stage.

D’autres solutions logicielles pour la création de storyboards

Alors si vous êtes convaincu de l’utilité de réaliser un storyboard pour vos projets complexes…

A vos crayons… ou à SketchUp !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.