8 filons pour réduire vos coûts en images de synthèse 3D

Comment réduire votre facture d'images de synthèse 3D

En tant que client, vous attendez le plus souvent une offre forfaitaire à vos demandes de prix pour des images de synthèse ou des animations 3D. Cela vous permet de budgétiser vos investissements et de pouvoir comparer les offres d’infographistes.

De son côté, une agence d’infographie 3D (ou un infographiste 3D freelance) tente d’évaluer au mieux le temps et les frais nécessaires pour la réalisation du projet. Elle doit vous faire une offre compétitive tout en dégageant des bénéfices suffisants pour payer ses collaborateurs et continuer à investir dans le matériel informatique, les logiciels, les composants réutilisables et la formation de son personnel.

 

Comment concilier les deux points de vue dans un partenariat « gagnant-gagnant » ?

La recette est simple :

  1. réduisez la charge de travail de votre infographiste 3D
  2. et surtout réduisez au maximum les risques que votre infographiste prend lorsqu’il vous fait une offre forfaitaire

Pour y parvenir, je vous dévoile…

8 filons pour faire baisser vos coûts en images 3D sans que votre infographiste 3D y perde sa chemise :

Filon 1 – Définissez précisément vos attentes

Plus votre demande sera floue, plus il y aura d’inconnues, et plus votre infographiste augmentera son prix pour couvrir les risques d’extension de sa mission. Pour éviter cela, précisez les poins suivants dans votre demande de prix :

  1. nombre d’images et points de vue souhaités ;
  2. modifications à prévoir dans le forfait ou pas ?
  3. niveau de détail à atteindre ;
  4. niveau de réalisme – envoyez des exemples d’images ou d’animations similaires à vos attentes ;
  5. durée pour les animations ;
  6. objectifs poursuivis avec les images et/ou les animations – le travail n’est pas le même pour une image destinée à faciliter l’obtention d’un permis de bâtir que pour une image de promotion immobilière ;
  7. extension(s) possible(s) du travail commandé ? Lesquelles ?

Filon 2 – Transmettez des données complètes et correctes

Fournir des données complètes permet à votre infographiste 3D d’estimer au mieux le temps de réalisation et les frais connexes. Envoyez au minimum :

  1. plans, élévations et éventuellement coupes de votre projet, idéalement un fichier par vue ;
  2. photos du site ;
  3. liste détaillée des matériaux, avec si possible des photos des matériaux mis en oeuvre pour référence ;

La transmission de données directement utilisables permet de réduire le temps de travail de votre infographiste. Veillez tout particulièrement aux points suivants :

  1. correspondance entre plans, coupes et élévations ;
  2. précision du dessin – évitez les lignes qui se croisent alors qu’elles devraient se toucher aux extrémités ;
  3. toutes les arêtes dans le même plan 2D ;
  4. organisation dans des calques logiques pour dissocier les types d’éléments – explications sur la terminologie utilisée si nécessaire ;
  5. supprimez les éléments inutiles au travail demandé – éléments qui ne doivent pas être représentés, annotations techniques, etc.
  6. fournissez une copie au format PDF ou au format image (PNG, JPEG, etc.) pour référence – les logiciels de CAO et d’infographie 3D n’affichent pas un même plan de manière identique après conversion. C’est particulièrement le cas pour les zones hachurées.
  7. indiquez les éléments constitués de matériaux différents ;
  8. fournissez vos fichiers dans un format utilisable par votre infographiste – voyez avec lui le format d’échange idéal ;
  9. et veillez tout particulièrement à envoyer la dernière version validée du projet pour éviter des modifications à vos frais.

Filon 3 -Réduisez vos exigences

En infographie 3D, certaines demandes prennent beaucoup plus de temps à réaliser (et coûtent donc plus cher) que d’autres. Voici comment économiser sur les principaux aspects d’une perspective en image de synthèse ou d’une animation 3D:

  1. réduire la résolution (taille) des images et des animations 3D – cela permet de réduire à la fois le niveau de détail des modèles et le temps de calcul des images et animations. C’est particulièrement utile pour les images photo-réalistes pour lesquelles le temps de calcul peut atteindre plusieurs heures.
  2. réduire la durée des animations – pour obtenir un affichage fluide, les animations nécessitent généralement le calcul de 30 images par seconde environ. Réduire le temps de l’animation permet ainsi de réduire le nombre d’images à calculer et de réduire ainsi les délais et les coûts.
  3. réduire le niveau de détail – cela permet de réduire le temps de modélisation et réduit également les temps de calcul des images ;
  4. augmenter le délai de réalisation – laisser plus de temps à votre infographiste permet d’éviter le travail en rush qui est généralement facturé à un taux horaire plus élevé. Cela permet également de réduire les risques d’erreurs dues au stress et au manque de vérification.
  5. réduire le nombre de points de vue – de cette façon, il est souvent possible de limiter la partie du projet à modéliser, à texturer et à éclairer. Modéliser seulement l’enveloppe extérieure d’un bâtiment permet également d’économiser le temps de modélisation des espaces intérieurs.
  6. réduire le niveau de réalisme – produire des images photo-réalistes nécessite une modélisation, un texturage et un éclairage beaucoup plus poussés tout en augmentant exponentiellement les temps de calcul des images finales. Réduire le niveau de réalisme permet donc de réduire de manière très sensible le temps et donc le coût de réalisation des images. Le photo-réalisme n’est pas indispensable pour tous les usages des images 3D, bien au contraire!

Filon 4 – Évitez les modifications

En infographie 3D, certaines modifications nécessitent beaucoup plus de temps que d’autres. En règle générale, plus les modifications sont demandées tôt dans le processus de réalisation, moins la charge de travail est importante. Par exemple, un changement dans l’apparence d’un matériau ne nécessite généralement que quelques minutes… pour autant que ce ne soit pas après le rendu final qui nécessite plusieurs heures de calcul.

Vérifiez minutieusement les états d’avancement que vous recevez afin d’identifier le plus rapidement possibles les erreurs et les modifications à apporter. Une fois l’état d’avancement validé, les modifications pourraient vous être facturées en sus.

Filon 5 – Restez fidèle à votre infographiste 3D

Après quelques collaborations fructueuses, des automatismes se mettent en place entre vous et votre infographiste. Vous savez de quoi il a besoin pour réaliser son travail et lui connaît mieux vos goûts et vos attentes. Cela permet de réduire les incertitudes et les délais pour obtenir un avis. Et cela augmente la confiance réciproque!

Collaborer fréquemment avec un même client permet souvent à votre infographiste de réutiliser des composants 3D, des textures ou des habillages de projet en projet, ce qui peut également réduire les frais de réalisation de vos images 3D.

Si vous amenez un volume d’affaire important, votre agence d’infographie pourra également vous accorder des réductions substantielles.

Filon 6 – Incitants financiers

Plus vous payez rapidement un travail, plus vous avez de chance de pouvoir obtenir une réduction. Voici quelques pistes :

  1. paiement à la commande – une solution très appréciée, vous vous en doutez. Cela nécessite cependant une bonne confiance dans l’éthique et les capacités professionnelles de votre infographiste.
  2. un paiement échelonné pour des travaux de longue haleine plutôt qu’un paiement à 60 jours après remise du travail – presque une année peut parfois s’écouler entre la commande et le paiement de certains projets de longue haleine.
  3. proposer une participation aux bénéfices en échange d’une réduction substantielle des frais de réalisation ;
  4. si vous avez confiance dans l’honnêteté de votre infographiste, vous pouvez également lui demander de travailler en régie avec un taux horaire défini. Pour lui, cela retire un des principaux risques de sa mission: la sous-estimation du temps de réalisation. Pour vous, c’est l’assurance de ne payer ni trop ni trop peu pour le travail demandé.

Filon 7 – Respectez vos engagements contractuels

La confiance, cela se mérite. Et cela peut mener à des avantages en terme de service ou de prix pour vos prochaines demandes d’offres de prix.

A titre personnel, je serai plus prêt à octroyer une réduction et à passer mes nuits sur le projet urgent d’un client si celui-ci à respecté ses engagements lors de précédentes collaborations. A contrario, j’applique un supplément ou je refuse de remettre prix à un client qui n’a pas respecté les termes du précédent contrat.

Filon 8 – Outsourcez vers des régions à plus bas salaire

Généralement, les agences de communication sont plus chères qu’un infographiste 3D freelance. De même, ses frais de fonctionnement étant réduits, un infographiste de province sera généralement moins cher, à compétences égales, qu’un infographiste installé à Paris. Et des sociétés installées dans des pays à bas salaire vous proposeront des prix défiant toute concurrence en Europe de l’Ouest… mais ce genre de collaboration présente des risques non négligeables : barrière de la langue, confidentialité, difficultés pour faire respecter vos droits en cas de litige, manque de culture architecturale locale, de réactivité ou d’esprit d’initiative en cas de coup dur de dernière minute.

Quel(s) que soi(en)t le ou les filons que vous suivrez,…

Prenez contact avec vos prestataires de service et discutez-en !

N’hésitez pas à contacter votre infographiste attitré ou des prestataires à qui vous demandez une offre de prix. Discutez avec eux des moyens de faire baisser leurs devis sans qu’ils soient obligés de travailler au rabais. Vous avez maintenant de solides arguments à faire valoir pour y parvenir tout en conservant avec eux une relation fructueuse pour les deux parties.

Bonnes négociations !

Vous avez d’autres idées pour réduire les coûts en infographie 3D ? Parlons-en !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.