Voie de l'Air Pur, 25 4052 Beaufays - Belgique+32 4 344 24 64 (fixe) ou +32 476 53 17 05 (mobile)contact@arch-image.com
Contact info
Voie de l'Air Pur, 25 4052 Beaufays - Belgique+32 4 344 24 64 (fixe) ou +32 476 53 17 05 (mobile)contact@arch-image.com

Pouvoir de l’image et manipulation – 1ère partie – Le pouvoir de l’image

Nous sommes tous influencés par l’image. L’image permet en effet de transmettre très rapidement une énorme quantité d’informations dont une majeure partie sans que le spectateur en soit conscient. Et contrairement aux paroles et aux écrits, l’image peut être directement interprétée par tout le monde, par toutes les couches de la population.

Passionné par l’image de synthèse et la retouche d’image, j’ai naturellement voulu savoir comment et pourquoi les réalisations visuelles influençaient le spectateur.

Pourquoi l’image est-elle si efficace ?

Introduction

Les choses attractives fonctionnent mieux

(Source: « Emotional design » de Donald A. Norman)

« L’utilisation de choses esthétiques est plus facile que celle de choses purement fonctionnelles ». C’est la conclusion à laquelle sont parvenues deux équipes de chercheurs japonais et israéliens. Logique ?

Non seulement elles fonctionnent mieux mais il semble que l’image, l’apparence visuelle d’un objet ou d’un projet a un pouvoir de conviction très élevé. Dans son rapport N°169 au Sénat Français intitulé « Images de synthèse et monde virtuel techniques et enjeux de société », le sénateur Claude Huriet, convaincu du pouvoir de persuasion de l’image de synthèse et de la communication visuelle en général, ajoute:

La puissance de conviction de l’image est telle qu’il faut éviter d’en profiter pour donner un caractère faussement attractif à tel ou tel aspect d’un projet. Le risque étant de susciter l’adhésion du public en annihilant l’esprit critique.

Image Power : personne n’y échappe

L’image est le processus de communication le plus puissant et le plus chargé d’émotions. Pourquoi ? Parce que l’image permet de transmettre – en un clin d’oeil – une énorme quantité d’informations… dont la plus grande partie sans que vous en soyez conscient !

L’image peut être directement interprétée par tout le monde sans distinction de langue, de statut social ou de capacités intellectuelles. Les paroles et les écrits doivent par contre passer par de nombreux filtres avant de pouvoir délivrer leur message.

Pas convaincu ? Allumez votre poste de télévision et regardez les spots publicitaires… mais sans le son! Puis répétez l’expérience avec le son mais en fermant les yeux cette-fois. Alors… toujours pas convaincu?

Les émotions sont primordiales

Les émotions positives permettent de penser de manière plus créative

C’est en mettant les gens de bonne humeur que les choses attirantes permettent de réfléchir de manière plus créative et de trouver des solutions alternatives à un problème. Comment  ? En générant des émotions positives et en stimulant la curiosité. Avec un état d’esprit positif, les gens ont une vision plus globale d’une situation et accordent moins d’importance aux détails. On peut donc en conclure que les émotions positives engendrées par un objet attirant donnent aux gens l’ouverture d’esprit nécessaire pour résoudre les problèmes mineurs d’utilisation de cet objet, surtout si c’est amusant.


Et vous, quelle image trouvez-vous la plus attirante ? Quelles émotions ressentez-vous en regardant cette image ? Vous imaginez-vous propriétaire d’un de ces appartements de standing profitant de la vue magnifique que vous avez depuis votre terrasse ?

Les émotions sont indispensables à la prise de décisions

Toutes les informations que nous recevons ont à la fois une charge émotionnelle et une charge rationnelle. En effet, lors de toute perception (sauf l’olfaction), les signaux sensoriels sont envoyés vers une partie du cerveau, le thalamus. De là, des signaux sont envoyés dans deux directions:

  • La voie expresse – vers le centre des émotions. Elle permet à l’organisme de se préparer à l’action en s’orientant vers une réponse stéréotypée (innée ou acquise) et rapide.
  • La voie « administrative :)  », beaucoup plus lente, correspond à la voie rationnelle et permet l’analyse réfléchie de la situation.

La réponse émotionnelle est donc plus rapide et conditionne la mémorisation et surtout la prise de décision. Il n’est donc pas étonnant que les stratégies marketing se sont étoffées de considérations émotionnelles, afin de communiquer non plus directement avec l’intellect, mais indirectement, par la voie émotionnelle, dans le but d’orienter le comportement du consommateur « à l’insu de son plein gré », dans un sens qui corresponde à celui de l’annonceur.

Les métiers du design s’adressent directement au « cerveau émotionnel » en lui proposant des couleurs, des formes, des touchers… Le « cerveau émotionnel » réagit à ces stimuli et vit cela comme autant d’expériences, alors mises en mémoire.

Le rapport étroit entre l’émotion et l’image rend la communication visuelle imbattable dans la lutte pour l’attention (Norbert Bolz, sociologue). Pour lui, Une bonne photo allie communication et fascination (…) La photo peut dissimuler sa communication au sein de la perception. Cela rend la communication par l’image moins évidente et également moins facilement critiquable que la communication orale. Les bonnes photos ne se contentent pas de communiquer mais, grâce à leur valeur de fascination, elles protègent en quelque sorte de toute forme de critique.
(source: « Modélisation et raisonnement sur les émotions » – Laurent Fanchini)

Si vous êtes du genre Je crois ce que je vois… il est sans doute plus que temps de changer votre point de vue!

La suite: « Pouvoir de l’image et manipulation (2) : Meilleure information ou manipulation – Où est la frontière ?« 

, , , ,

Cet article a été écrit par Laurent Brixius

Ne manquez plus aucun article ! Abonnez-vous pour être prévenu de chaque nouvelle publication.

services infographie 3D en images de synthèse

62 comments:

RAFIKA28 avril 2013 à 7:36 Reply

L’image nous submerge au point de devenir indispensable surtout en éducation . Grâce à ses vertus pédagogiques,elle s’impose comme réalité,il est bien évident que les émotions transmettent des ondes positives à la prise des décisions. Mais la raison contribue également à orienter le consommateur vers le bon choix pour s’échapper de son pouvoir de manipulation . Certes la tentation de l’image est sans mesure mais rationnellement on peut parvenir à penser positivement et raisonnablement

Eric @ Atelier Meridien16 octobre 2012 à 3:22 Reply

L’émotion suscitée par l’image permet de faire sentir la partie « sensible » d’un projet. Chose qui n’est pas aisée devant des présentation trop factuelles et techniques. L’idéal est d’allier les deux. J’ai eu le cas de clients devenus récalcitrant en cours de projet à cause d’images trop orientés technique, ce qui cassait avec la vision chaleureuse de leur habitation.

1 2 3

Imprimer cette page >>>

Menu