Logiciels – Pensez aux sauvegardes incrémentielles

Qui sait si vous ne devrez pas revenir en arrière sur un projet? Ou si votre fichier, sur lequel vous avez déjà passé de nombreuses heures de travail, ne sera pas corrompu par un problème technique ou une erreur de manipulation de votre part.

Certains systèmes informatiques permettent la sauvegarde automatique de versions antérieures d’un fichier. Si ce n’est pas votre cas… à vous de jouer.

J’ai commencé à utiliser la sauvegarde incrémentielle de mes fichiers avec 3D Studio Max, qui proposait cette fonction. Je l’ai depuis étendue à une bonne partie de mes autres fichiers professionnels avec beaucoup de soulagement. Cette bonne habitude m’a déjà épargné de nombreuses heure de (re)travail. Et n’oubliez pas: c’est au moment où ça ne doit surtout pas arriver que les problèmes surviennent. Merci Murphy!

Le principe de la sauvegarde incrémentielle

Après avoir donné un nom de fichier logique, ajoutez 1 ou 0001 suivant le nombre de versions que vous envisagez. Exemple: fossoul-ext01.psd. J’ai ainsi droit à 99 versions du fichier, ce qui est amplement suffisant dans la majorité des cas.

Ce fichier deviendra fossoul-ext02.psd puis fossoul-ext03.psd jusqu’à atteindre sa version définitive. Si le dernier fichier est perdu, vous ne perdrez jamais que quelques minutes de travail… à condition de sauvegarder très régulièrement vos travaux. Mais ça, vous le faites déjà, n’est-ce pas? ;-)

Oui mais… et les références externes

Car il y a un « mais »: cela pose effectivement problème avec les références externes. En effet, un fichier est appelé en référence externe en spécifiant son nom de fichier. S’il est mis à jour en modifiant son nom, ce sera toujours l’ancienne version qui apparaîtra en référence.

Une solution consiste à sauvegarder le fichier à la fois en incrémentant son nom dans un répertoire d’archives et sans changer son nom dans le répertoire de travail. C’est du boulot mais ça peut parfois vous sauver la mise.

L’autre solution étant bien entendu de changer le nom d’appel de toutes les références externes. Mais nous n’avons pas que ça à faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.